D'après Mélanie Majimel,

Initiées il y a 30 ans maintenant par la société Elf Aquitaine, développées et organisées ensuite conjointement par l'Union des Industries Chimiques de France et le Ministère de l'Education Nationale, les Olympiades Nationales de la Chimie s'adressent aux élèves des classes de premières et de terminales scientifiques. Depuis 10 ans, elles s'adressent également aux élèves des classes non scientifiques.

Les Olympiades de la chimie ont pour objectif de faire découvrir la chimie et son industrie aux lycéens. Il s'agit :

  • de susciter des vocations scientifiques. On constate, en effet, depuis quelques années une forte baisse des effectifs des élèves qui choisissent les voies scientifiques.
  • de donner une meilleure connaissance de la chimie à ceux qui n'en feront pas nécessairement leur spécialité professionnelle.

Pour cela, tous les deux ans, un thème différent, imposé au niveau national, est abordé.

Chaque candidat bénéficie au cours de l'année de quelques séances de travaux pratiques effectués dans des laboratoires bien équipés, participe à des visites d'usines, des conférences d'industriels et de chercheurs. Une plate-forme de communication s'organise ainsi entre le milieu industriel et le milieu scolaire et permet aux élèves de développer leur curiosité pour la chimie, voire d'améliorer leur projet professionnel.

Cette opération donne lieu, en fin d'année scolaire, à l'organisation d'un concours au niveau régional (Olympiades régionales) et au niveau national (Olympiades nationales). Ces concours comportent des épreuves théoriques, pratiques et un entretien sur les sujets les plus divers de la chimie. Le concours régional permet de sélectionner les meilleurs candidats qui participeront au concours national.

Pour la filière non-scientifique, l'exercice est quelque peu différent puisque les élèves doivent réaliser collectivement un projet de communication sur un sujet choisi librement et comportant un volet scientifique, technique ou industriel proche de la chimie et si possible ayant une implication dans la région des candidats.

Enfin, n'oublions de signaler que la réussite des Olympiades ne serait possible sans les nombreux professeurs qui s'y investissent et motivent les élèves. Les Olympiades de la chimie, c'est une action qui perdure dans le temps avec un public sans cesse renouvelé.


 

Site national : http://www.olympiades-chimie.fr/

Correspondants régionaux pour l’UdPPC :
Denis Monnereau (Arcachon) : Denis.MonnereauATac-bordeaux.fr
Jean-Paul Bruyère (Bayonne) : Jean-Paul.BruyereATac-bordeaux.fr

Ne pas oublier de remplacer " AT " par @ (cela a pour unique objectif de limiter le nombre de mél indésirables).