Thème pour la période 2008 - 2010

Introduction :

d'après Mélanie Majimel

Les réserves de pétrole s'épuisent, le réchauffement de la planète devient réalité à cause, entre autres, des émanations de dioxyde de carbone dans l'atmosphère, le recyclage des déchets devient de plus en plus coûteux et problématique et la démographie galopante va demander de plus en plus d'énergie et de produits de consommation. Aujourd'hui, le développement durable et les préoccupations écologiques sont donc au cœur de la croissance économique.

A l'heure où le pétrole devient rare et cher, il faut mettre en place des filières de substitution aux produits dérivés de la pétrochimie. L'alternative au tout pétrole est née : il s'agit d'une ressource inépuisable et renouvelable : la biomasse, c'est-à-dire la plante entière. En effet, les végétaux répondent à toutes ces préoccupations. Comme le pétrole, ils sont constitués d'une infinité de molécules qui peuvent être raffinées et valorisées dans de très nombreux domaines d'applications tant dans l'industrie que dans la vie domestique.

Cependant, la superficie cultivable n'est pas sans limite et elle doit être harmonieusement répartie entre les productions alimentaires et celles destinées à d'autres usages.
Ainsi,
le concept de bioraffinerie a pour but d'exploiter la biomasse en réutilisant tous les co-produits de chaque étape de transformation, comme de nouvelles sources de matière première. La bioraffinerie fractionne la plante entière, transforme et purifie ses composants pour obtenir des biocarburants, des biopolymères pour les matières plastiques, des tensio-actifs que l'on retrouvera dans les lessives ou les cosmétiques, des composants intermédiaires pour la chimie fine et les laboratoires pharmaceutiques, des ingrédients et des auxiliaires de fabrication pour l'industrie agro-alimentaire.
A chaque étape du cycle, les sous-produits sont utilisés comme matière première pour fabriquer les composants de l'étape suivant et les résidus ultimes eux-mêmes peuvent être consacrés à l'alimentation animale.

Les applications de la biomasse peuvent être classées en quatre grands domaines :
- Les biomatériaux : biopolymères, matériaux composites...
- les bioénergies : biocarburants, biocombustibles...
- les biomolécules : lubrifiants, solvants, tensio-actifs...
- l'agro-alimentaire : huile, vin...
Ces quatre grand thèmes seront abordés au cours de l'année sous forme de cours, travaux pratiques, conférences, visites d'entreprises et de laboratoires...


En participant aux Olympiades de la chimie cette année, vous améliorerez non seulement vos connaissances dans le domaine de la chimie, mais vous aurez aussi toutes les cartes en mains pour devenir un acteur majeur dans la protection de l'environnement !

Sujets de concours régional :

Concours 2010, TP 2010

Concours écrit 2009, TP 2009